Le sel de table importé d’Iran est très apprécié des gourmets en raison de ses qualités gustatives et de sa belle apparence. Commercialisé sous la dénomination de « sel bleu saphir de Perse », il doit ce nom à la présence dans certains cristaux de sylvinite, un composé du potassium, qui les colore et leur donne un aspect de pierre précieuse.

Origine

Tout a commencé il y a 240 millions d’années quand les plaques tectoniques ont commencé à dériver, piégeant d’immenses quantités d’eau sur les nouveaux continents. Sous l’effet du rayonnement solaire, cette eau s’est évaporée.et d’immenses dépôts de sel se sont formés. L’érosion des montagnes voisines sous l’effet conjugué du vent et de la pluie a recouvert le sel d’une couche de plus en plus épaisse de sédiments, exerçant une forte pression sur le sel emprisonné qui, se comportant comme un fluide, est remonté vers la surface à travers les roches qui le surmontaient, émergeant sous forme de dômes en des points de moindre résistance de la couche sédimentaire. Certains dômes se sont brisés et répandus sur le sol formant des « glaciers » de sel.

Localisation des dômes de sel

Les dômes de sel sont visibles dans les régions du sud, du sud-ouest et du centre de l’Iran. On en compte environ 130 dans la partie sud de la chaine du Zagros.

Les grottes de sel

La plus spectaculaire grotte de sel de l’Iran se trouve sur l’Ile de Qeshm dans le Golfe Persique. Composée de nombreuses salles elle s’étend sur plus de 6000 mètres. Elle a été découverte il y a une vingtaine d’années par un groupe de trois géologues de la République Tchèque. Obligés de nager pour progresser dans certaines parties de la grotte, ils furent obligés de se déshabiller car leurs vêtements durcis par l’eau salée entravaient leurs mouvements, d’où l’autre nom donné à la grotte, celle des « trois hommes nus. »

 

Les momies de sel

En 1994, des opérations commerciales d’extraction de sel étaient en cours dans la mine de sel de Chehrabad lorsque le premier homme de sel a été découvert. Outre ses restes momifiés, plusieurs objets, dont des couteaux en fer et une boucle d’oreille en or, ont également été trouvés. Cette découverte a permis aux archéologues d’avoir un aperçu de la vie de ces anciens mineurs de sel, et de nombreuses recherches scientifiques ont été menées sur les momies, ainsi que sur la mine elle-même aux époques : achéménide, sassanide et islamique.

 

Une région du monde à haut risque sismique

Le risque de tremblement de terre est très important en Iran. Le pire s’est produit le 21 juin 1990, tuant 55 000 personnes et en blessant plus de 100 000.

Une région de l'Iran, le Khorassan

Situé au nord-est du pays, le Khorassan iranien est bordé à l’est, du nord au sud, par le Turkménistan et l’Afghanistan. A l’ouest, il a des frontières communes avec les provinces de Golestan, Semnan, Esfahan, Yazd, Kerman et Sistan-o-Balouchestan. Autrefois…

Une province de l'Iran: Le Sistan-Baloutchistan

Situé au sud-est du pays, à la frontière avec le Pakistan et l’Afghanistan, le Sistan-Baloutchistan est la deuxième plus grande des 31 provinces de l’Iran avec une superficie de 181600 km² et une population d’environ 2,1 millions d’habitants. Caractéristiques climatiques…

Une province de l'Iran: le Mazandaran

Situation La province du Mazandaran se situe au nord de l’Iran, en bordure de la Mer Caspienne. Elle est bordée à l’est par la province de Golestan, à l’ouest par celle de Gilan et au sud par celles de Semnan,…

Une province de l'Iran: le Kurdistan

Situation géographique L’une des 31 provinces de l’Iran porte le nom de Kurdistan. Située au Nord-ouest du pays, elle constitue avec les trois provinces voisines d’Azerbaïdjan de l’ouest, qui la jouxte au nord, de Kermanshah et d’Ilam qui la prolongent…

Une province de l'Iran: le Hormozgân (2)

Une zone touristique majeure de l’Iran En raison de son climat à la fois chaud et humide, la province située sur une bande de végétation tropicale de l’hémisphère nord possède une flore et une faune riches et variées.

Une province de l'Iran: le Hormozgân

Située au sud de l’Iran, à l’extrémité sud de la chaîne des Zagros, la province du Hormozgân qui fait face au Sultanat d’Oman s’étend sur 68475 km2. Elle possède huit grandes villes, dont la capitale Bandar Abbas, et 14 iles…

Une province de l'Iran: le Fârs (2)

Quelques curiosités naturelles. Le paradis perdu. C’est une très belle vallée située à l’ouest de Chiraz, à une altitud de 1800 mètres. Couverte de forêts d’amandiers et de châtaigners, sillonnée par de nombreux cours d’eau, elle est particulièrement appréciée des…

Une province de l'Iran: le Fârs (1)

La province du Fârs est située au sud-ouest de l’Iran, près du Golfe Persique dont elle est séparée par la province de Bushehr. D’une superficie de 122 608 km2, elle compte environ quatre millions et demi d’habitants dont un million…

Une province de l'Iran: l'Ardabil

Présentation L’Ardabil constitue l’une des trois provinces de l’Azerbaïdjan iranien. Elle est entourée au nord par la République d’Azerbaïdjan, à l’ouest par la province de l’Azerbaïdjan de l’est et au sud par les provinces de Zanjan et du Gilan. La…