Son nom figure depuis bientôt cinquante ans en tête des chanteurs de la musique pop iranienne dont il fut l’un des fondateurs. En parallèle à de solides études musicales, Manoucher Sakhai s’est formé au métier de journaliste et a exercé une activité professionnelle dans ce domaine avant de se consacrer entièrement au chant.

            Son frère aîné, Mahmoud, qui appartenait au Mouvement National de l’Iran dirigé par le docteur Mohammad Mossadegh, alors premier ministre,  fut tué en tentant de le défendre contre les auteurs du coup d’état militaire du 19 août 1953 fomenté par le palais du Chah, les ayatollahs réactionnaires et le parti Toudeh prosoviétique, avec le soutien de la Grande Bretagne et des Etats-Unis. Manoucher a dédié à ce frère combattant une chanson : L’Hirondelle qui reste très connue, un demi-siècle plus tard.

            Partisan de la révolution de 1979 contre le régime du Chah, Sakhai en désaccord avec le régime dictatorial imposé par Khomeiny dut se résoudre à l’exil. Au début des années 90, il devint membre du Conseil national de la résistance iranienne et mit son talent au service de la lutte pour la liberté du peuple d’Iran. Parmi les principaux titres de son vaste répertoire, on peut citer : La voix des droits de l’Homme, Les jeunes de la patrie, C’est l’heure de la fierté, C’est au tour des libertés…

Yehudi Menuhin, virtuose et humaniste

Le 6 février 1927, un violoniste en culottes courtes interprétait la Symphonie Espagnole d’Edouard Lalo, à Paris, salle Gaveau, devant mille cinq cents personnes. C’était, pour le jeune Yehudi Menuhin, alors tout juste âgé de dix ans, le début d’une…

Une nouvelle exposition à ne pas manquer

Une exposition de tableaux du grand peintre iranien Bahram Alivandi, organisée par son épouse, la cantatrice Nahid Hemmatabadi, se tiendra le 28 et 29 mai prochains au Caveau du Pressoir dans le parc Van Gogh, à Auvers-sur-Oise. Ce sera l’occasion…

Une grande voix s'est tue.

Figure de proue de la Résistance iranienne, la chanteuse et comédienne Marjane est décédée le 5 juin 2020 à Los Angeles, à l’âge de 72 ans. Très connue en Iran dans les années 1970, elle tourna deux films réalisés par…

Une grande voix s'est tue

Diva de la chanson iranienne, Marzieh, de son vrai nom Achraf Al-Sadat Mortezaï, s’est éteinte le 13 octobre 2010 à l’hôpital américain de Neuilly, des suites d’un cancer et a été inhumée le 18 au cimetière d’Auvers-sur-Oise, ville où elle…

Une grande voix de la Résistance: Nahid Hemmatabadi

Elle est présente au premier rang, aux cotés de son compagnon, le peintre Bahram Alivandi, dans la plupart des manifestations organisées par la Résistance iranienne, qu’il s’agisse de demander justice pour l’OMPI ou de défendre les Moudjahidine de la cité…

Une exposition réussie

Exposé les 26 et 27 septembre au Caveau d’Auvers-sur-Oise, un assortiment des œuvres de Bahram Alivandi choisies par sa veuve, la diva Nahid Hemmatabadi, a mis en lumière les différentes manières de l’artiste dont le graphisme et l’art de la…

Une exposition à ne pas manquer

Les 26 et 27 septembre 2015 se tiendra au Caveau d’Auvers-sur-Oise une exposition des œuvres du grand peintre iranien Bahram Alivandi décédé en mai 2012 ; une occasion de découvrir ou de revoir des toiles d’une facture très originale, immédiatement…

Un romancier iranien en exil

Kazem Mostafavi de son vrai nom Hamid ASSADIAN est né en 1950 à Hamedan, à 400 Kilomètres à l’ouest de Téhéran où il a fait ses études et obtenu son baccalauréat. Après son service militaire obligatoire, Hamid se consacre à…

Un poète en exil: Hamid nassiri

Hamid Nassiri est né à Ghazvin (Iran) en 1958. Il a passé ses études primaires et secondaires dans cette ville puis à Téhéran et a obtenu un baccalauréat scientifique, option mathématiques. Dès cette époque, il se familiarise avec la littérature…