A l’occasion de Norouz, le nouvel an iranien, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a souhaité à ses compatriotes une bonne année 1401, un bon début du XVe siècle de l’hégire et un bon début d’une nouvelle ère dans le destin du peuple iranien.

Soulignant la montée en puissance des Unités de résistance, de plus en plus actives et efficaces, Maryam Radjavi a pointé du doigt l’erreur stratégique du Guide suprême Khamenei qui, n’avait sans doute pas pensé, en nommant Raïssi à la présidence, qu’il allait donner l’occasion à ses opposants de dénoncer sa responsabilité dans le massacre des prisonniers politiques en 1988. C’est ainsi que 462 autorités actuelles et anciennes de l’ONU, juristes éminents, juges de tribunaux internationaux, personnalités politiques de premier plan et lauréats du prix Nobel, ont lancé un appel aux Nations Unies pour l’ouverture d’une enquête urgente sur le massacre de 1988, laquelle devrait se conclure par l’inculpation et le procès des responsables de la tuerie pour génocide et crimes contre l’humanité.

La présidente a conclu son message en ces termes : « La séparation de la religion et de l’État, l’égalité des femmes et des hommes, l’autonomie des minorités ethniques opprimées, l’abolition de la peine de mort et un Iran non nucléaire avec la paix et l’amitié régionales et internationales sont en perspective. Le printemps de la souveraineté populaire est en route.
Le Norouz de la liberté souffle en Iran. Le printemps de la liberté et du bonheur arrive en Iran.

Une visite hautement symbolique

Le lundi 16 mai 2022, Mike Pompeo, l’un des hommes politiques les plus en vue des USA s’est rendu en Albanie pour y rencontrer dans leur ville d’Achaf 3 les membres de l’OMPI et leur présidente Maryam Radjavi, mettant fin…

Une victoire judiciaire peut-être décisive

Dans son jugement du 16 juillet 2010, la cour d’appel du district de Washington a déclaré que la décision de la Secrétaire d’Etat de l’époque, Mme Condoleezza Rice, de refuser de supprimer les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) de la…

Une victoire historique

La plus haute juridiction du Royaume Uni vient de confirmer, en appel, la décision de la Commission d’Appel des Organisations Proscrites (OPAC) sommant le gouvernement britannique de retirer l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) de sa liste des organisations…

Une soirée entre amis

Comme chaque année, la Présidente élue de la Résistance iranienne a présenté ses vœux aux sympathisants français de son organisation, à l’occasion d’un dîner qui a réuni plusieurs centaines de participants, le 4 janvier 2009, à la Maison de l’Ile…

Une collecte fructueuse

Le « Téléthon pour un Iran libre » de la chaîne satellite Simay-e Azadi, (le visage de la liberté), s'est déroulé du 14 au 18 janvier 2022. Le montant total des dons s'élève à 6 665 454 dollars US. Durant…

Un visiteur de marque

Dans la soirée du samedi 30 juillet 2016, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, a rencontré Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, au siège du CNRI. Le président Mahmoud Abbas a souligné la nécessité de combattre l’intégrisme et…

Un vaste élan de solidarité

Le « Téléthon pour un Iran libre » de la chaîne satellite Simay-e Azadi, (le visage de la liberté), qui a débuté à 17h30 heure d’Iran le vendredi 8 janvier 2021 s’est poursuivi jusqu’au mardi 12 janvier à 10h30. Le…

Un tournant dans l'histoire de la Résistance iranienne

Maryam Radjavi auditionnée par les parlementaires américains Dans la soirée du 29 avril 2014, le sous-comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américains a tenu une audition intitulée « Etat islamique, définir l’ennemi ». A cette occasion, Maryam…

Un nouvel an chargé d'espoir

A l’occasion de Norouz, le nouvel an iranien, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a souhaité à ses compatriotes une bonne année 1401, un bon début du XVe siècle de l’hégire et un bon début d’une nouvelle ère…

Un nouvel an 2010 chargé d'espoir

Ils étaient plusieurs centaines d’iraniens en exil et de sympathisants français de la Résistance, réunis dans les locaux du CNRI, en ce premier jour du printemps, pour fêter Norouz, le jour de l’an du calendrier iranien.